Bienvenue

Cercle de Conférences et d'Histoire Locale

Agon-Coutainville

Association loi 1901

Programme en cours

Mot du président

Cercle de conférences et d'histoire locale d'Agon-Coutainville

Chers amis, chers adhérents,

A l'aube de cette année 2024 je vous transmets mes meilleurs vœux de bonheur, de prospérité et de bonne santé !

A peine remis de la tempête Ciaran nous subissons toujours, dans notre Cotentin, les assauts du vent et de la pluie..

Pour se consoler, pensons au programme des festivités proposé par le CCHL pour la deuxième partie de la saison 16, avec une première conférence  ayant pour thème : "le patrimoine des 12 églises et chapelles de la paroisse Saint-Paul d'Agon-Coutainville", conférence qui s'est déroulée le 20 janvier dernier.

A l'évocation, par Jean Claude Marinier,  de ces beaux bâtiments qui ont résisté aux guerres et à l'usure du temps, nous avons pris une leçon d'histoire et d'humilité..

Les deux conférences suivantes traiterons également de sujets dits locaux ( voir programme).

En attendant le plaisir de vous retrouver nombreux dans la salle Daniel-Rouland d'Agon-Coutainville, je vous remercie d'être les acteurs de la bonne marche de notre association.

Yves Morvan, président du CCHL.

à venir

Prochaine conférence

Date : 16 mars 2024

Titre de la conférence

 Edouard Regnault (1837-1917), un marin Agonais au service de l'Etat

Par Arlette Laplace Dolonde

La saison passée, nous avons découvert avec Louis Lebel-Jéhenne un des personnages les plus emblématiques d’Agon-Coutainville. Cette année, Arlette Laplace-Dolonde que tout le monde connaît, ici à Agon-Coutainville et
plus particulièrement au CCHL dont elle est une des fidèles adhérentes, nous présentera une autre figure dans un tout autre registre…Édouard Constant Regnault, son arrière-grand-père maternel. Engagé dès l’âge de 17 ans sur
les rôles de Regnéville-sur-Mer, il navigua sur tous les océans pendant plus de trente ans avant de revenir vivre une retraite bien méritée au Méquet où il décédera en 1917.
Au-delà de l’aspect familial et de la fierté bien légitime de posséder des aïeux si méritants, Arlette Laplace-Dolonde nous montrera le long et riche parcours d’un marin qui, débutant dans la marine à voile et terminant avec la marine à vapeur, a gravi chaque grade avec les félicitations de ses commandants jusqu’à être nommé chevalier de la Légion d’Honneur en 1886 avec toujours le même objectif : le service de l’État. Un parcours exemplaire pour lui, pour
sa famille, pour Agon-Coutainville où il exerça la fonction de conseiller municipal et pour tous, la parfaite illustration de la réussite à travers l’ascenseur social. En décrivant les principales missions effectuées au cours de sa carrière l’évolution des bateaux de la marine sera évoquée. Au milieu du XIXe la France essaie de rattraper son retard sur l’Angleterre et peu à peu abandonne les voiles au profit de la vapeur.
Nous aurions pu en terminer là, mais c’est par la rencontre posthume d’Arlette Laplace-Dolonde avec son arrière-grand-père maternel et la découverte dans la maison maternelle d’un véritable trésor qu’il faut conclure
…autrement dit les archives personnelles.

Télécharger

Feuillets des conférences passées

.